MOTARD(E)S LIBRES DE GIRONDE

Du dimanche ou de chaque jour, du coin de la rue ou aux longs cours, petite ou grosse moto tu es motard(e). Libre d'aller ou faire ce que tu veux avec qui tu veux. De Bordeaux, de Gironde ou d'ailleurs, bienvenu sur le forum des Motards Libres de Gironde.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Grèce : routes et paysages

Aller en bas 
AuteurMessage
lulu

lulu

Messages : 556
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 67
Localisation : Mérignac

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeVen 17 Mai - 16:34

Me voilà revenu de Grèce avec multes souvenirs et dans les temps pour regarder la finale de Top Chef le 1 Mai  :thebest: .

Je suis parti avec Popi, pour la 3 ème fois (2017 : Norvège / 2018 : Slovénie et Balkans sauf Grèce).

Bordeaux - Barcelonne - Civitavecchia - sud Italie - Brindisi - Patras puis Grèce. Dans ce diaporama, des photos sont floues, de mauvaises qualité et j'en suis désolé. Mon appareil photo m'ayant laissé en rade le 2 ème jour, il ne me restait que la solution du tél portable (le fixe étant resté à l'appartement).

L'objectif de ce CR est de vous indiquer les routes faites, conseillées ou non, quelques adresses et de vous permettre éventuellement de préparer votre voyage. D'où de nombreux détails qui peuvent apparaître en excès. 

Mon grand regret est d'avoir oublié la caméra que j'avais achetée pour l'occasion et qui devait se positionner au sommet du casque

Voici le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et le WE sera bienvenu pour le regarder
Revenir en haut Aller en bas
Vincent



Messages : 1156
Date d'inscription : 22/09/2014
Age : 53
Localisation : ornano - Bordeaux

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeVen 17 Mai - 22:15

Belle sortie.
De bien belles photos… j'ai l'impression d'avoir fait le voyage.
Des virages et des gamelles.. Douces apparemment.
L'année prochaine,vous allez où ?
Revenir en haut Aller en bas
lulu

lulu

Messages : 556
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 67
Localisation : Mérignac

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeSam 18 Mai - 0:54

Vincent a écrit:
Belle sortie.
De bien belles photos… j'ai l'impression d'avoir fait le voyage.
Des virages et des gamelles.. Douces apparemment.
L'année prochaine,vous allez où ?

L'an prochain, je projette l'Irlande.
Revenir en haut Aller en bas
g'émile

g'émile

Messages : 1633
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 72
Localisation : Floirac

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeDim 19 Mai - 19:41

Un cr "géantissime " ....(comme d’habitude) casque bas Lulu !
Revenir en haut Aller en bas
Divad

Divad

Messages : 5438
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 32
Localisation : La Lande De Fronsac

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeDim 26 Mai - 10:16

Bon j'avoue j'ai pris 20 minutes au boulot pour regarder mais ça vaut le détour.

Bravo Lulu ça donne envie.

_________________
GAZZZZZZZZZZZ
Revenir en haut Aller en bas
popi

popi

Messages : 309
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Entre deux mers

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeMer 29 Mai - 16:18

Voici ce que je retiens des routes selon les pays :

ITALIE

Je ne connais pas de meilleurs conducteurs que les italiens : il faut simplement oublier la conduite "à la française" et s'adapter aux pratiques locales qui relèvent de l'improvisation totale, c'est du grand art, puisque le respect des limitations de vitesse et autres interdictions de doubler par la droite ou slalomer ne sont pas respectées, chacun fait ce qu'il veut quand il veut et comme il le sent en fonction du besoin. Je retiens cependant quelques comportements types :

- On ne respecte la limitation de vitesse que si il y a un radar (rare) ou un contrôle de vitesse volant (rare).

- On double par la droite, par la gauche, comme on veut. Le plus souvent c'est quand même par la gauche.

- Dès qu'on a doublé (par la gauche) on se rabat, vite, ce qu'on pourrait interpréter comme "queue de poisson" mais qui ne l'est pas car le but de la manoeuvre est de libérer le passage très vite.

- Sur voie rapide ou autoroute, quand on est sur la voie de gauche c'est pour aller très vite = dès qu'on a dépassé on se rabat immédiatement, et si une voiture arrive à 150 km/h et vous suit à 40cm il faut se ranger à droite et la laisser passer (on ne reste jamais sur la file de gauche !). Jamais elle ne klaxonera ni ne fera d'appels de phare, et si on tarde trop à se ranger alors elle double à droite. Simple et efficace.

- Sur voie rapide ou autoroute pas de problème à slalomer entre les voitures (qu'on soit voiture ou moto) car c'est à chacun d'improviser et personne ne dit rien car c'est normal. Même s'il n'y a que 5 mètres entre moi et le véhicule qui me précède un autre viendra s'insérer d'un coup de volant depuis la voie de droite ou de gauche.

- Souvent l'italien roule à cheval sur la ligne blanche (continue ou pas) et double sans se soucier de la ligne blanche continue, souvent sans clignottant, et c'est à celui qui arrive en face de se ranger pour le laisser passer. Au début ça fait peur, puis on s'adapte et on fait comme eux = doubler n'importe où/quand/comment sans clignottant et sans se soucier de ce qui arrive en face.

- Pour les motards, dans les embouteillages sur autoroute ou voie rapide, il faut rouler sur la bande d'arrêt d'urgence et pas remonter les files : c'est bien moins dangereux, et quand il n'y a pas de BAU (ce qui est souvent le cas) alors on remonte doucement la file, pas comme les parisiens !

Etat des routes : sauf le nord de l'Italie qui est riche, à partir de Rome ça tourne à la catastrophe car tout a été fait à l'économie (sans doute la mafia qui a syphoné une partie des budgets et donc imposé des matériaux de mauvaise qualité) avec le béton qui s'effrite partout et laisse à l'air libre la ferraille qui rouille et l'eau qui pénètre dans le béton qui n'aime pas ça, et la ferraille aussi n'aime pas ça, ce qui fragilise les ouvrages. Le bitume est en mauvais état, rafistolé de partout, avec des morceaux qui sont partis ou sont en train de se déliter. Routes et autoroutes sont régulièrement affaissées, mauvaise qualité du soubassement, ce qui provoque des différences de niveau avec des fissures partout et en virage ça fait peur. Très souvent, malgré les très excellentes suspensions de la BM, on a l'impression d'être une bouteille d'Orangina secouée dans tous les sens !!! Et sur les autoroutes les BAU ne sont pas systématiques pour des raisons de coûts. Globalement, le réseau est en mauvais état, il n'est pas entretenu et ça rafistole de partout. Bref c'est un réseau dangereux.

Ceci démontre que l'accidentologie est avant tout une affaire de comportement car l'Italie avec sa conduite "artistique" qui ne respecte rien et ses routes/autoroutes dangereuses a à peu près le même ratio que la France en nombre de tués par million d'habitants. C'est notre façon de nous comporter sur les routes qui nous tue, pas la vitesse ni l'état des routes.

GRECE

Une fois qu'on a compris la conduite en Italie, la Grèce c'est facile avec quelques particularités :

- On peut rouler lentement même sur autoroute à condition de serrer le plus possible à droite pour laisser passer les autres véhicules.

- Pas de clignottant pour doubler : c'est au véhicule qui arrive en face de se ranger pour laisser passer celui qui double (consigne peu connue des touristes qui provoque beaucoup d'accidents).

- Pas de clignottant et pas de vérification dans le rétroviseur quand on sort d'un parking ou qu'on manoeuvre en ville, surtout chez les "anciens", il faut donc être très prudent quand on traverse une agglomération car j'ai failli me faire renverser de cette façon.

- Très souvent les voitures sont vieilles, voire très vieilles (des Toyota qui ont certainement dépassé les 500.000 kms ce qui est courant chez ce constructeur) et avec des amortisseurs rincés, donc les voitures ne tiennent pas la route surtout dans les virages. Résultat : l'habitude (conservée souvent sur les véhicules récents) c'est de rouler à cheval sur la bande du milieu et couper les virages = je roulais systématiquement plein phares !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- Quand une voiture est à un stop/priorité elle s'avance sur la route pour bien voir si elle peut passer (alors qu'elle bouche la voie) et elle attend qu'on la laisse passer : là aussi cette pratique est source de beaucoup d'accidents de touristes surpris car on s'attend à ce que cette voiture s'arrête au stop et pas sur la route.

- Quand un tracteur arrive d'un chemin sur une route il ne s'arrête pas et s'engage directement à 10 km/h et tant pis pour celui qui arrive : donc quand on voit un engin agricole près de sa route on ralentit et on fait gaffe.

- Contrairement à ce qu'affirment les guides, les routes ne sont pas dangereuses si on s'adapte. Ce sont les touristes qui se tuent plus que les locaux.

Etat des routes : contrairement à ce que disent les guides, les routes grecques sont plutôt bonnes, disons pour faire simple que c'est comme en France avec tout de même quelques particularités locales liées surtout au régime sec imposé par les institution financières internationales et l'UE (nous) qui avons prêté des dizaines de milliards à ce pays en faillite :

- Les raccords de goudron sont toujours en escalier (vite fait mal fait) et pas lissés comme chez nous.

- Même sur une route en très bon état on peut rencontrer une coulée de terre, de gros caillous/pierres surtout en montagne (90% de la Grèce c'est de la montagne), un ou plusieurs gros nids de poule parfois très larges et profonds, un troupeau de chèvres/moutons, un tracteur qui roule à 20 km/h, un ruisseau qui traverse la route (au printemps) ... et quand c'est en plein virage ça fait peur = il faut toujours anticiper donc on ne roule jamais en confiance ce qui est une bonne attitude si on veut ne pas se viander.

- Quasiment pas d'entretien des routes et ouvrages car pas d'argent.

Quand on rentre en franchouille après Italie et Grèce on trouve que chez nous c'est le paradis tellement routes et autoroutes sont en bon état !
Que ce soit pour l'état des routes, ou la santé, ou l'économie, ou le niveau de vie, ou le taux de pauvreté ... la France c'est le paradis ... et avec la carte verte en prime (vous savez celle qui paie quasiment tous vos frais de santé). Ca veut pas dire que tout va bien, il y a bien entendu plein de choses à améliorer, mais quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Vincent



Messages : 1156
Date d'inscription : 22/09/2014
Age : 53
Localisation : ornano - Bordeaux

La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitimeMer 29 Mai - 20:37

Merci Popi,
J'ai bien ri de ce compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Grèce : routes et paysages Empty
MessageSujet: Re: La Grèce : routes et paysages   La Grèce : routes et paysages Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grèce : routes et paysages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etat des routes en grèce et sur les iles
» Sur les routes de l'étoile
» GROUPE B - Argentine, Nigéria, Grèce, République de Corée
» Etat des routes ce WE
» Coup de gueule, déchets au bord des routes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOTARD(E)S LIBRES DE GIRONDE :: LA VRAIE VIE DES MLG :: LES ROULAGES :: ENLEVE TON CASQUE ET RACONTE-
Sauter vers: